Le film de l’expédition

François Damilano« Manaslu, 8 000 m à coeur ouvert »
de François Damilano

Documentaire de 26 min. – Tournage avril et mai 2009

La caméra de François Damilano — guide et réalisateur — suivra pas à pas le quotidien de l’expédition.

Sur les immenses glaciers et les pentes du 8e plus haut sommet du monde, le film retracera la progression, le montage des camps, la vie des grimpeurs, la gestion de l’acclimatation à la raréfaction de l’oxygène…
En replaçant l’expédition et son approche originale dans l’évolution de l’himalayisme, le film s’attachera aux hommes au-delà de leurs performances.

cv sportif François Damilano

Contact : f.damilano @ wanadoo.fr

Filmer un nouveau mode de progression

La particularité de cette expédition, la « progression douce », offrira une longue immersion en très haute altitude, 15 jours entre 5 000 et 8 200 m.

Issue d’une réfl exion très critique sur les usages en cours dans l’Himalaya, cette méthode nouvelle oblige chacun des participants à s’interroger sur ses motivations et la manière d’aborder son aventure.

grimpeurLe film témoignera des ressorts intimes et sociaux, affirmés, masqués ou sublimés, qui animent ces alpinistes.

Témoignage des ressorts intimes des alpinistes

« Retour sur terre »

Carnet expéditionEn juin, Florent, Philippe et les membres de l’association « Himalaya pour toi », organisent la soirée « Retour sur terre » qui clôturera l’expédition.

Ce sera le temps des bilans :

L’expédition en photos (du trek, de l’ascension… des rencontres, du Népal)

  • Les échanges pédagogiques en présence du bureau de la fédération des parents d’élèves de l’école publique (PEEP) de Poitiers et des directeurs des écoles
  • Les partenaires (sponsors, médias…)
  • Le parrainage de la construction de l’école de Samdo, Népal
  • L’aide pour Amélie et Sylvain

Et aussi le temps des remerciements, autour d’un buffet Népalais.

L’expédition en direct

Vivre l’expédition au jour le jour

LIAISON SATELLITE
Les grimpeurs sont équipés d’un téléphone-satellite pour une liaison régulière avec la météo, l’Ifremmont et l’agence à Katmandu

INTERNET
Le blog de l’association « Himalaya pour toi » : Manaslu2009 est mis à jour quotidiennement par l’équipe de Poitiers.

  • Chaque jour, l’équipe de Poitiers envoie un courriel à une liste de diffusion (amis, partenaires, etc.)
  • Un communiqué de presse est envoyé une à deux fois par semaine et en fonction de l’actualité de l’expédition

Pactage montagneVisite du village de Samdo et du chantier de l’école

– Visite de l’école Chantal Mauduit
– Installation du camp de base
– Montée aux camps d’altitude…

Les préparations

Communication et entraînement

Trek montagneL’ÉQUIPE ORGANISE

  • une conférence de presse de lancement avec présentation des sponsors et des partenaires
  • un dîner Népalais au bénéfice de l’association « Himalaya pour toi »

L’ÉQUIPE VISITE

  • les écoles de Poitiers
  • les entreprises partenaires

L’ÉQUIPE DISTRIBUE

  • un poster dans chaque école et une carte postale à chaque enfant
  • un poster et des cartes postales aux sponsors et mécènes

L’ÉQUIPE S’ADRESSE

  • régulièrement aux médias régionaux
  • aux médias nationaux pour une couverture maximale
  • via son blog et par courriels envoyés à tous les partenaires de l’expédition

L’ÉQUIPE FAIT CONNAÎTRE

  • le rêve d’Amélie et Sylvain
  • le projet de construction d’une école à Samdo, Népal

En outre… Florent et Philippe s’entraînent sur les sentiers de la Vienne et dans les Alpes.

Parrains

Francois DamilanoLe célèbre alpiniste François Damilano parraine l’expédition
UN PARRAIN AU SOMMET
Guide, écrivain, réalisateur de films


Livres sur les montagnesFrançois Damilano, un nom incontournable du monde de la grimpe et particulièrement des glacièristes. Sa signature se retrouve sur les topos, les ouvertures de cascades, les articles, etc. Ce grimpeur hyper actif connaît une passion intacte 25 ans après sa rencontre avec le royaume de givre. Il parraine l’expédition « Manaslu » et l’accompagnera… jusqu’au sommet.
« 25 ans de glace, ça conserve ! » : toujours à la recherche des plus belles lignes gelées, François Damilano parcourt le monde sans jamais se séparer de ses piolets et d’un appareil photo ou d’une caméra. Ramener récits et images à partager au retour, communiquer l’envie de partir sont essentiels à ce globe-trotter passionné.

François Damilano est notamment l’auteur de : « Chemins de gel », « Montagne passion », Mont-Blanc 4808 », « Neige, glace et mixte » et réalisateur de « Ice up », « Skippers d’altitude », films disponibles en DVD.

Nicolas Vimont-Vicary, médaillé d’argent en voile aux Jeux Paralympiques de Pékin,
Jean-Michel Lacroix, Recteur, Directeur général du Cned,
Pr Jean-Baptiste Ricco, chirurgien cardio-vasculaire (CHU de Poitiers)
sont également parrains de l’expédition.

Une nouvelle façon d’aborder l’altitude

Les guides Jean-Pierre Bernard (expédition au Shishapangma en 1990, notamment) et Paulo Grobel ont expérimenté avec succès une autre technique, héritée des ascensions longues en moyenne altitude.

Grimpeur au sommetL’idée est de vivre une progression beaucoup plus lente, un déplacement en douceur, en transportant le camp au fur et à mesure de la montée, sans retour au camp de base.
Cette technique qui modifie radicalement la manière d’appréhender l’altitude extrême devrait permettre aux grimpeurs d’atteindre le sommet sans oxygène.

Du camp de base au sommet

L’ASCENSION

Carte de l'ascensionJ16 Portage – Installation camp 1
J17 Portage – Installation camp 1
J18 Ascension – Le grand départ…
J19 Ascension
J20 Ascension
J21 Ascension
J22 Ascension
J23 Ascension
J24 Ascension
J25 Ascension
J26 Ascension
J27 Ascension
J28 Ascension
J29 Ascension
J30 Ascension – Descente
J31 Ascension – Descente
J33 – – – – – – J40 Trek retour par Sama Gaon, Lo, Tsak Arughat Bazar et bus pour Katmandu

D’UN CAMP À L’AUTRE
Il n’est pas possible de tout porter en un seul portage. Plusieurs trajets, en cordées alpines et en deux jours, avec des sacs au poids limité, nous permettront d’installer le camp suivant.
Himalaya

Départ de Paris au camp de base

Approche

5 jours de voyages

18 jours de trek

18 jours en haute altitude


Départ de Paris au camp de base (15 premiers jours)

Pierre baseJ01 Départ Paris
J02 Arrivée Kathmandu
J03 Kathmandu (visite école Chantal Mauduit)
J04 Bus pour Besisahar
J05 Départ du trek – Jagat, Tal
J06 Trek – Dharapani, Tilje
J07 Trek – Karche
J08 Trek – Bimtang (3 700 m)
J09 Trek – Larche (4 200 m)
J10 Trek – Camp à 4 450 m
J11 Trek – Larkya Pass (5 100 m)
J12 Trek – Samdo
J13 Repos – Sana
J14 Trek – Camp de base
J15 Installation du camp de base


Camp de baseINSTALLATION AU CAMP DE BASE
C’est la phase où chacun installe un relatif « chez soi », au pied de la montagne.
C’est aussi un moment de repos et de préparation.
Puis les premiers portage nous permettrons de peaufiner l’acclimatation.

Une expédition sans trace

Moutain wildernessUn engagement éco-citoyen :

« Limiter l’empreinte écologique de l’expédition »
Dégradation de la Wilderness et responsabilité

Le comportement de nombreuses expéditions en Himalaya ou dans Les Andes est inacceptable et la responsabilité de la dégradation de la Wilderness dans ces lieux exceptionnels retombe entièrement sur les alpinistes.
Il faut considérer comme une faute grave l’abandon des camps d’altitude et des cordes fixes, de même que l’abandon ou le simple enterrement des déchets solides.
Chacun doit s’efforcer d’effacer la moindre trace de son passage.

Extrait du texte fondateur de l’association Mountain Wilderness – Biella le 1er novembre 1987

Un état d’esprit

Le respect de la montagne et de ses habitants
Très soucieux de l’environnement et d’une pratique écologique de la montagne, nous sommes membres de l’association Mountain Wilderness.

Sans traceQuelques principes adoptés pour cette expédition : gestion des déchets (descente de tous les déchets au-delà du camp
de base), utilisation exclusive de réchauds pendant le trek (très grave problème de déforestation au Népal), promotion
des bonnes pratiques environnementales auprès des agences de Trek et des porteurs.

Paulo Grobel, le guide de l’expédition est garant international de l’association Mountain Wilderness.

Gaston RébuffatGaston Rébuffat
‘‘Par Wilderness, on entend cet environnement d’altitude, où tous ceux qui le désirent peuvent encore faire l’expérience d’une rencontre directe avec les grands espaces, et y éprouver en toute liberté la solitude, les silences, les rythmes, les dimensions, les lois naturelles et les dangers.”
(source : Mountain Wilderness France)

L’exploit sportif

Escalade sur glacierL’hypoxie ou manque d’oxygène
Avec la raréfaction de l’oxygène (à 7000 mètres l’oxygène disponible dans l’air n’est plus que de 40%, 35% à 8 000 mètres), l’altitude sape d’abord l’activité musculaire, puis perturbe le fonctionnement des reins, la digestion et les fonctions cérébrales.

Au-dessus de 6000 mètres, plus de 60% de nos moyens physiques se sont envolés… Le style de progression classique au-dessus de 7000, la technique himalayenne, consiste à monter de plus en plus haut installer des camps d’altitude en redescendant tous les deux jours au camp de base situé entre 5000 et 6000 mètres. Ceci pour permettre à l’organisme de s’acclimater.
Pour l’ascension du Manaslu, trois camps sont classiquement installés : le C1 à 5 400 m, le C2 à 6 300 m et le C3 à 7 300 m. Ces longs déplacements pour rejoindre les camps
(800 à 1000 mètres de dénivelés entre chaque camp) sont très coûteux en énergie.
Nous adopterons un autre mode de progression !

SUIVI LOGISTIQUE AU NÉPAL
Agence de Kathmandu

Elle s’occupe des formalités administratives, des relations avec la douane, des permis
de trek et d’ascension, de l’évacuation éventuelle…

SUIVI MÉDICAL AU NÉPAL
Ifremmont : Institut de formation et de recherche en médecine de montagne.

Paulo Grobel sera correspondant de l’Ifremmont pendant toute la durée de l’expédition.
Ce service permet d’obtenir un suivi médical par téléphone, 24h/24.

À noter : une pharmacie importante et un caisson hyperbare seront installés au camp de base.