Posts tagged: altitude

Au jour le jour : « la demeure des neiges éternelles »

Himal-alaya (sanskrit) : terres froides, demeures des neiges

Situé au nord du Népal sur plus de 1 000 km, l’Himalaya se compose des plus hautes montagnes du monde (Manaslu -मनास्लु – 8 163 m, manaslu vu du cielsignalé par un A).  Il est né de la collision du contient indien et du continent tibétain. De masse volumique plus élévée, l’Inde s’est glissée sous l’Asie et l’a soulevée à des hauteurs vertigineuses, formant d’est en ouest une chaîne exceptionnelle.

Vivre à l’altitude du Mont blanc

A la même latitude que le Koweït, le Népal serait un pays chaud si l’altitude ne le refroidissait pas. S’il était au niveau des Alpes, l’Himalaya serait recouverte d’une immense calotte glaciaire. Au lieu de cela, les alpages montent jusqu’à l’altitude du Mont Blanc et les hommes ont appris à vivre à près de 4 000 m au dessus du niveau de la mer.

« Nos montagnes commencent là où les vôtres se terminent » disent justement les Népalais.

Pour en voir plus : rendez-vous sur google map et tapez « Manaslu, Népal »
Pour en savoir plus : rendez-vous  sur le site de l’Ambassade de France au Népal

Du camp de base au sommet

L’ASCENSION

Carte de l'ascensionJ16 Portage – Installation camp 1
J17 Portage – Installation camp 1
J18 Ascension – Le grand départ…
J19 Ascension
J20 Ascension
J21 Ascension
J22 Ascension
J23 Ascension
J24 Ascension
J25 Ascension
J26 Ascension
J27 Ascension
J28 Ascension
J29 Ascension
J30 Ascension – Descente
J31 Ascension – Descente
J33 – – – – – – J40 Trek retour par Sama Gaon, Lo, Tsak Arughat Bazar et bus pour Katmandu

D’UN CAMP À L’AUTRE
Il n’est pas possible de tout porter en un seul portage. Plusieurs trajets, en cordées alpines et en deux jours, avec des sacs au poids limité, nous permettront d’installer le camp suivant.
Himalaya

Le guide de l’expédition

Sommet du NépalPortraitUN NOUVEAU MODE DE PROGRESSION
Paulo Grobel est l’un des promoteurs de la progression continue au-dessus de 6000 mètres, expérimentée avec succès par le guide Français Jean-Pierre Bernard.

« Cette stratégie de l’escargot consiste à quitter le camp de base et à progresser de manière continue vers le sommet sans jamais redescendre au camp de base.

Elle donne le temps d’apprendre la vie en très haute altitude sans souffrances extrêmes. »

Interview de François Damilano

PAROLE DE GUIDE
“Choix de l’itinéraire, choix des emplacements des camps d’altitude, conseiller technique de la cordée qui évolue en autonomie, gestionnaire de l’équipe de sherpas… Le rôle du guide est déterminant pour la réussite de l’ascension”

Paulo Grobel51 ans, né au bord du Lac Léman en Haute-Savoie

UN GUIDE EXPÉRIMENTÉ
Guide de haute montagne à La Grave,
Paulo Grobel, passionné d’alpinisme lointain et d’exploration est moitié Français, moitié Népalais par son emploi du temps.

SPÉCIALISTE  DE L’HIMALAYA
“L’Himalaya, c’est le domaine qui me passionne le plus. J’y vis vraiment un condensé de toute mon expérience de guide et d’alpiniste.
J’adore partir longtemps, être immergé en montagne… Une expé, c’est ça… une expérience humaine très riche.
Depuis 18 ans, chaque année, je vais en Himalaya, au Népal, pour deux ou trois mois sur un sommet à chaque fois différent, petit ou grand.”

Boule montagne