Posts tagged: expédition

Au jour le jour : vous et le blog Manaslu 2009

Des commentaires passionnésblog

75  articles (billets de Philippe et Florent, cartes postales de François Damilano, billets thématiques…) et près de 200 commentaires postés sur le blog Manaslu 2009 depuis le début de l’expédition. Des commentaires sous forme de messages adressés à Florent, Philippe et autres membres de l’équipe Grobel/Manaslu 2009 : Paulo, François, Luc, Laurent, Pierrol…. Des messages envoyés par la famille, les amis, des passionnés de montagne, des anonymes, des esprits critiques (parfois)…

Tous ces commentaires ont donné à l’aventure himalayienne de Florent et Philippe une vraie dimension émotionnelle. Ils ont permis de patienter en attendant les nouvelles de nos grimpeurs, de partager les impressions et les inquiétudes, de permettre à Florent et Philippe (dès son retour) de mesurer la ferveur qu’ils ont suscitée.

Un rendez-vous quotidien

Ces dernières semaines, vous avez été entre 250 et 300 par jour à venir prendre des nouvelles des Himalayistes soit près de 3 000 visites sur la phase finale de l’ascension (14-24 mai). Le blog a enregistré un pic de fréquentation les 19 et 20 mai pour le billet de Philippe en direct du camp 7 à la veille de la tentative d’ascension du sommet : 800 internautes sur deux jours.

Centre presse, Libévoyages, Mond’école (site des enfants scolarisés au Cned), le site de nos partenaires (liste en colonne de droite)… ont fait des liens vers le blog Manaslu 2009.

Le blog continue !

Philippe va envoyer des billets en direct du Népal jusqu’au 3O mai, date de son embarquement pour la France.

À partir de début juin, le blog va permettre à nos deux Himalayistes de nous en dire plus en mots et en images... et d’annoncer des dates de rencontres.

MERCI

À très vite  donc !

Webmaster du site : Philippe Ringuet

Au jour le jour : les drapeaux à prières ————>

logo expédition Manaslu 2009 Florent Valleisse & Philippe Mahou

Les « chevaux de vent »

Vous avez sans doute remarqué les drapeaux multicolores qui figurent à côté du logo de l’expédition Manaslu 2009, dans le bandeau des gros titres du blog… Ce sont des drapeaux à prières. Les drapeaux de prières sont des panneaux colorés ou petites pièces de tissus rectangulaires souvent suspendues aux passages de cols et sommets dans la région de l’Himalaya notamment.

  • les Loungta (lungta) « chevaux de vent » : guirlandes de petits rectangles de tissu imprimés de différents mantras ou de prières. Ils sont souvent de cinq couleurs : blanc, jaune, vert, rouge et bleu. Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés. Leur nom vient du cheval imprimé sur la plupart d’entre eux, cheval représenté portant les Trois Joyaux : le Bouddha, le Dharma (ses enseignements) et la Sangha (la communauté bouddhiste).
  • les Darchok, longues bannières de tissu accrochées à des mâts de trois à cinq mètres de haut.

Le vent qui souffle caresse au passage les formules sacrées imprimées et les disperse ainsi dans l’espace.

Significations des couleurs

  • rouge : le feu
  • vert : le bois
  • jaune: la terre
  • bleu : l’eau
  • blanc : l’espace

Des porte-bonheur pour toute l’équipe des Manaslu 2009

Lors de la soirée départ organisée à Poitiers en février dernier, Paulo Grobel nous a confié qu’il en emmenait toujours dans son sac à dos  « parce que c’est beau sur la photo… » et peut-être aussi pour attirer les faveurs des dieux gardiens du Manaslu ( Manaslu = « montagne de l’esprit » en sanscrit – voir billet « Manaslu – Le huitième sommet du monde).

Source : Wikipédia - drapeaux à prières

Au jour le jour : Les Sherpas

Dès que l’on parle d’expédition en Himalaya, le terme Sherpa arrive très vite dans la conversation.  Quelle est l’origine de ce terme et que signifie-t-il ?

Un peuple venu de l’est

Les Sherpas forment un peuple, un groupe ethnique originaire du Tibet. En tibétain, shar signifie « Est » et pa « peuple » ; le  mot sherpa désigne donc ceux qui viennent de l’Est.

Ils ont quitté, il y a plus de 500 ans,  la province de Kham, à l’est du Tibet pour venir s’établir dans les hautes vallées himalayennes du Népal. Le peuple Sherpa compte aujourd’hui environ 160 000 personnes.

Vivant au pied des hauts sommets, courageux et endurants, les Sherpas ont vite été remarqués et appréciés par les alpinistes occidentaux désireux de conquérir les sommets de l’Himalaya.

Des porteurs en haute montagnetemba-sherpa ( site paulo-grobel)

Le sens de « porteur en haute montagne » s’est répandu à la suite des grandes expéditions himalayennes. En 1950, Maurice Herzog atteint le sommet de l’Annapûrnâ. En 1953, le britannique Edmund Hillary et le sherpa Tensing triomphent de l’Everest.

Aujourd’hui, des Sherpas sont membres à part entière des  expéditions organisées par Paulo Grobel.

Les Sherpas, exposés à la haute altitude depuis des générations, auraient développé des mécanismes physiologiques d’acclimatement génétique : augmentation de la surface alvéolaire et hémoglobine particulière. Leur capacité pulmonaire s’en trouverait donc accrue.
Renzi Sherpa  (site Paulo Grobel) >>>>>en bref : Aujourd’hui, le terme sherpa est couramment utilisé  pour désigner ceux qui pratiquent les métiers de la montagne (et non pour désigner les membres de l’ethnie dont il emprunte le nom).

Sources : wikipédia - cnrtl.fr/lexicographie - Paulo Grobel

Au jour le jour : dans les secrets de la préparation (suite)

LES PIEDS … dans LES CHAUSSURES MANASLU 2009

Chaussures Manaslu 2009La chaussure de référence…

Millet, partenaire de l’expédition, propose la chaussure « extrême  » très performante. Elle est légère (tout est relatif !) avec 1 320 grammes par pied. Elle est technique grâce à la rigidité de sa tige et à la qualité de la semelle Vibram. Cette chaussure est utilisée dans la quasi totalité des expéditions de très haute montagne (+ de 8 000 m) et dans les expéditions polaires.

… conçue pour des conditions extrêmes

Guêtre en Gore-Tex trois couches, chausson amovible en alvéolite isolant, le modèle « Everest » choisi par Florent et Philippe est conçu pour des températures inférieures à -40° et au vent de plus de 100 km/h. Un seul objectif : progresser par froid extrême et revenir les pieds non gelés.

Engagement de l’association Himalaya pour toi :  Après l’ascension, une partie du matériel sera offert aux grimpeurs Népalais de l’expédition.

Au jour le jour : la carte postale de Libération

Carte postale de François Damilano

François Damilano, le guide-caméraman de l’équipe Manaslu 2009, va correspondre avec la rédaction de Libération.fr pendant toute la durée de l’expédition sous forme de carte postale hebdomadaire. Une autre façon de suivre l’aventure de nos deux Poitevins…

Lire l’article sur :http://voyages.liberation.fr/montagne/un-escargot-l-039-assaut-du-manaslu

Enfin d’article, un lien est fait vers notre blog « Le trajet de l’expédition sur le site de deux membres de l’expé, Florent Valleise et Philippe Mahou. »

Bonne lecture !

« Expédition Manaslu 2009 »

Rendez-vous mardi  24 février 2009

Venez découvrir les secrets du 8ème sommet du monde, situé au cœur de l’Himalaya, Népal. Philippe Mahou et Florent Valleise, deux Poitevins, passionnés de montagne vous présenteront leur projet d’expédition en avril prochain.

Une journée exceptionnelle avec comme invité : Paulo Grobel, himalayiste réputé et guide de l’expédition.

Si vous voulez découvrir cette aventure, venez nous rejoindre le mardi 24 février pour 3 temps forts :

  • 14 h – Galerie des Cordeliers, à Poitiers. Exposition de photos et de matériel de montagne, présence de Paulo Grobel et des deux grimpeurs.
  • 18h30 – Love Money Café (82 rue Carnot à Poitiers) : apéritif en présence de Paulo Grobel (entrée libre).
  • 20h30 – Club 86 (138 rue des Colombiers – Mignaloux-Beauvoir) : dîner au profit de l’association « Himalaya pour toi » qui récolte des dons pour réaliser des rêves d’enfants en France et au Népal.

Au menu de la soirée : film et exposé de Paulo Grobel, échanges avec les alpinistes.

Prix du dîner : 15 €, s’inscrire auprès de Philippe Mahou => philippe.mahou @ cned.fr

Le film de l’expédition

François Damilano« Manaslu, 8 000 m à coeur ouvert »
de François Damilano

Documentaire de 26 min. – Tournage avril et mai 2009

La caméra de François Damilano — guide et réalisateur — suivra pas à pas le quotidien de l’expédition.

Sur les immenses glaciers et les pentes du 8e plus haut sommet du monde, le film retracera la progression, le montage des camps, la vie des grimpeurs, la gestion de l’acclimatation à la raréfaction de l’oxygène…
En replaçant l’expédition et son approche originale dans l’évolution de l’himalayisme, le film s’attachera aux hommes au-delà de leurs performances.

cv sportif François Damilano

Contact : f.damilano @ wanadoo.fr

Filmer un nouveau mode de progression

La particularité de cette expédition, la « progression douce », offrira une longue immersion en très haute altitude, 15 jours entre 5 000 et 8 200 m.

Issue d’une réfl exion très critique sur les usages en cours dans l’Himalaya, cette méthode nouvelle oblige chacun des participants à s’interroger sur ses motivations et la manière d’aborder son aventure.

grimpeurLe film témoignera des ressorts intimes et sociaux, affirmés, masqués ou sublimés, qui animent ces alpinistes.

Témoignage des ressorts intimes des alpinistes