Posts tagged: Népalais

Au jour le jour : éthique et logistique

La très haute montagne autrement

Lors des deux week-ends de préparation, les « Manaslu 2009 » ont arrêté les grands principes de l’expédition. Ces points clés touchent autant à l’éthique de l’organistion qu’à la logistique :

  • épuration des moyens
  • respect de son corps, recherche d’intériorité
  • valorisation des relations entre chacun et solidarité
  • pas de camp de base luxueux, avec ordinateur et groupe électrogène
  • pas de communication extérieure en haute altitude (+ 5000m) pour préserver la concentration
  • attention particulière apportée à la préparation du matériel et à la nourriture d’altitude
  • progression encordée
  • pas d’oxygène, pas de soutien pour atteindre le camp supérieurLogo wilderness Moutain/manaslu 2009
  • pas de cordes fixes sauf nécessité absolue
  • proximité avec l’équipe Népalaise et les gens de Samdo

 

… sans oublier l’engagement de limiter l’empreinte écologique de l’expédition (gestion des déchets notamment) au sens de la Wilderness Mountain Association :

 

 

« Chacun doit s’efforcer d’effacer la moindre trace de son passage »

  

Au jour le jour : dans les secrets de la préparation (suite)

LES PIEDS … dans LES CHAUSSURES MANASLU 2009

Chaussures Manaslu 2009La chaussure de référence…

Millet, partenaire de l’expédition, propose la chaussure « extrême  » très performante. Elle est légère (tout est relatif !) avec 1 320 grammes par pied. Elle est technique grâce à la rigidité de sa tige et à la qualité de la semelle Vibram. Cette chaussure est utilisée dans la quasi totalité des expéditions de très haute montagne (+ de 8 000 m) et dans les expéditions polaires.

… conçue pour des conditions extrêmes

Guêtre en Gore-Tex trois couches, chausson amovible en alvéolite isolant, le modèle « Everest » choisi par Florent et Philippe est conçu pour des températures inférieures à -40° et au vent de plus de 100 km/h. Un seul objectif : progresser par froid extrême et revenir les pieds non gelés.

Engagement de l’association Himalaya pour toi :  Après l’ascension, une partie du matériel sera offert aux grimpeurs Népalais de l’expédition.

Au jour le jour : un chef cuisinier Népalais

Pendant tout le trek d’approche (10 jours), les repas sont préparés par un cuisinier Népalais qui suit le convoi jusqu’au camp de base. Ensuite, c’est une autre histoire… (voir billet, dans la rubrique Préparatifs, daté du 30 mars « J-19 : les premiers cartons« ) .

Nous n’avons pas la composition des menus.  En attendant d’en savoir plus, vous pouvez toujours aller déguster la cuisine Népalaise à Paris ou Toulouse. Quelques adresses trouvées sur le site France Népal/rubrique gastronomie.